Le traitement des déchets non recyclable

Une fois collectés en points de regroupement ou en porte à porte, les déchets non recyclables sont acheminés directement jusqu'a un centre d'enfouissement. C'est sur un site que sont effectuées les différentes opérations de traitement des déchets :

Le déchargement :


Les camions sont pesés dès leur arrivée afin de déterminer leur poids en charge. Ils vont ensuite vider leurs déchets sur une plate forme de déchargement. Puis ils repassent sur la bascule de pesée pour enregistrer leur poids à vide. La différence entre le poids en charge et le poids à vide permet de calculer le poids des déchets collectés pendant la tournée.

 

Le broyage :

 
Les déchets déposés sur la plate forme sont repris par un chargeur pour être introduits dans un puissant broyeur. Cette opération permet d'homogénéiser les déchets afin qu'ils prennent moins de place pour leur stockage définitif. A la sortie du broyeur, un système magnétique permet de récupérer les métaux ferreux pour qu'ils soient recyclés en aciérie.

 

L'enfouissement :

 
Une fois broyés, les déchets sont acheminés grâce à des tapis roulants jusqu'à l'alvéole de stockage. Là, ils sont étalés en couches successives et compactés par un engin très lourd. Régulièrement, chaque couche de déchets est recouverte d'une couche de terre afin d'éviter l'envol des déchets légers et pour ne pas attirer les animaux.

 

La réhabilitation :

 
Quand une alvéole est pleine, on passe à la suivante et la première fait l'objet de travaux de réhabilitation. Ceux-ci consistent premièrement à raccorder définitivement les différents systèmes permettant de prévenir toute pollution. Ensuite on recouvre l'alvéole avec une épaisse couche de terre sur laquelle on plante de la végétation afin de préserver l'intégration paysagère du site.

14 votes. Moyenne 2.29 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site