Recyclage du carton

Un matériau qui fait un carton !

Imprimable, opaque, isolant et d’une très bonne résistance, le carton, grâce à ses nombreuses qualités, a permis des utilisations de plus en plus nombreuses, devenues aujourd’hui indispensables.
Nous le trouvons partout, les petits emballages trônent dans nos cuisines, nos armoires à pharmacie et nos salles de bains et les gros cartons et autres boîtes d’archives emplissent nos caves et greniers …Nous achetons aussi de plus en plus de « briques », emballages constitués principalement de carton mais aussi de plastique (polyéthylène) et d’aluminium. Grâce à ces ingénieux parallélépipèdes, nos jus de fruit et soupes sont bien gardés à l’abri de l’air, de la lumière et autres nuisances qui gêneraient leur conservation. Nous en achetons 5 milliards par an. Pour les fabriquer, il faut abattre environ 330 000 arbres : c’est dire l’importance de leur recyclage !


C’est seulement après-guerre que l’on a commencé à recycler le carton. Comme son histoire et sa fabrication, son recyclage est proche de celui du papier. Car le carton n’est autre qu’une feuille rigide, d’épaisseur plus ou moins importante, formée à partir de pâte à papier et comprenant une ou plusieurs couches de fibres.
Ainsi, le carton est broyé puis mélangé à de l’eau. La pâte que l’on obtient est désencrée, épurée puis séchée. De nouvelles feuilles rigides sont alors fabriquées. Le recyclage des briques est différent : il s’agit là de séparer les trois matières afin de les recycler selon leur nature. Les briques sont donc broyées et déchiquetées afin d’obtenir des petites particules. Celles-ci sont ensuite trempées dans une eau à 60°C ce qui permet de décoller le carton du polyéthylène et de l’aluminium. Les fibres ainsi récupérées permettront de fabriquer du papier-toilette, du papier essuie-tout, des enveloppes, etc.
En Allemagne, les briques connaissent aussi un autre avenir. Là-bas, on fabrique le « Tectan » sorte d’aggloméré servant à la fabrication de meubles et d’objets de décorations. D’abord broyées puis déchiquetées, les briques devenues de petites paillettes de couleurs vives et variées sont ensuite mises dans des moules et pressées à une température de 170°C pour former des panneaux. Ces panneaux sont utilisés tels quels pour isoler et décorer les murs ou découpés selon les objets que l’on souhaite fabriquer. Étant donné la demande toujours plus grande de l’industrie de la construction et du meuble en matériau respectueux de l’environnement, on peut penser que le Tectan et ses utilisations ont un bel avenir ..mais nous pouvons aussi nous demander pourquoi ce mode de recyclage n’arrive-t-il pas en France ?

 

10 votes. Moyenne 3.20 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site